Gymnase Nuage   Var

Gymnase Var - Studio Aimée Mario

Client Conseil Départemental du Var     Surface 2 500 m²      Budget 4,5M €     Phase Concours d'idées Lauréat    

Ce projet est une collaboration entre Studio Aimée Mario & Mambo Architectures

 

Le département du Var est d’une richesse géographique incroyable avec des paysages d’une rare beauté. Il fait bon vivre dans le Var, avec du soleil toute l’année. Mais ce climat méditerranéen peut surprendre par des épisodes aussi soudains que violents. Le gymnase proposé est un concept architectural qui s’adapte dans ce milieu varois. Il se compose d’une halle sportive dont sa dimension découle naturellement des terrains sportifs, des classes accueillies et des mesures d’hygiènes de rigueur. Nous l’imaginons la plus compacte possible par l’empilement des programmes pour un minimum d’emprise. La variable, c’est l’espace en plus proposé. Une serre inter climatique qui s’ouvre et se ferme complètement appelée serre sportive. Entre dedans et dehors, elle joue facilement sur les aléas des saisons et des usages. L’ensemble s’appelle le Nuage.

 

L’implantation est une opération délicate qui conditionne l’acceptation du projet dans le paysage. Que ce soit sur un terrain plat ou en pente, nous proposons un travail en creux qui diminue l’impact visuel du Nuage. Abaisser le terrain naturel aligne la hauteur du projet avec l’environnement bâti et crée un paysage en continuité avec les alentours par des gradins, des pentes et des restanques. C’est aussi une démarche environnementale car la structure se compose de béton de site. Le Nuage se parera ainsi d’une identité qui dépend de son lieu d’implantation : un béton aux teintes calcaires du Mont Faron se distinguera des teintes rouges nuancées de bleu de la rhyolite et de l’esterellite du massif de l’Esterel. Le béton de site demande aussi un savoir-faire local que les petites et moyennes entreprises connaissent bien. 

La toiture de l’ensemble du projet et les parois de la serre sportive sont composées d’une membrane recyclée appelée ETFE. C’est un polymère minéral naturel translucide et entièrement recyclable. Cette couverture robuste en forme de coussins prend l’apparence d’un nuage flottant au-dessus de soi, estompant les limites entre intérieur et extérieur. Ils contiennent des filtres qui se dilatent en fonction des rayons UV et de la température. La toiture s’adapte alors aux différentes situations climatiques varoises comme un être vivant à part entière. La halle est baignée de lumière zénithale toute la journée sans éblouir. Ces membranes ont aussi l’avantage d’être très légères, ce qui allège la structure et son coût, et ont une transmission acoustique qui évite les résonnances. 

Tout est mis en œuvre pour réduire la consommation d’énergie en profitant des atouts naturels varois : puit provençal, patios naturellement ventilés, éclairage naturel, ventilation traversante, panneaux photovoltaïques, cloisons vernies de kératine contre la pollution de l’air… L’expérience sportive se veut en osmose avec la nature, dans une architecture discrète, modeste et contextuelle. Une architecture qui se mue selon là où elle prend racine.

gymnase-var-axo-studio-aimee-mario.jpg
gymnase-var-studio-aimee-mario-plan-rdc-
gymnase-var-studio-aimee-mario-plan-rdc-
gymnase-var-architecte-studio-aimee-mari
gymnase-var-studio-aimee-mario-coupe-mur