COLLÈGE PIN D'ALEP • Toulon

college-pin-alep-toulon-studio-aimee-mario-vue-exterieure.jpg

Client : Conseil Départemental du Var 

Architectes : Mambo Architectures mandataire• Studio Aimée Mario associés

Bureaux d'étude : Bérim • Pialot Escande 

Surface : 7 400 m² 

Budget : 8.3 M €

Phase : Concours

Images 3D : Stéphane Gruneisen

Par sa durée de vie de quatre ans, le Collège Provisoire des Pins d’Alep sera l’unique lieu d’étude pour un élève rentrant en sixième jusqu’à son brevet. Il ne s’agit donc pas d’un simple lieu de passage pour plusieurs centaines de jeunes toulonnais, mais bien le collège où ils vont passer leur adolescence. Le collège, par son architecture, doit être exemplaire de la construction d’un établissement des années 2020 pour les élèves qui le pratiqueront. Un établissement respectueux de l’environnement, un établissement raisonnable en coût d’investissement et de fonctionnement, un établissement efficace en qualité spatiale et fonctionnelle.

Les préfabriqués en plastique étant désormais une technique obsolète pour un établissement scolaire, c’est un collège composé de modulaires en acier et en bois que nous avons imaginé. Cette dualité intéressante permettra un démontage facile lors de la fin de vie du collège provisoire avec un prix compétitif. Construire en acier, c’est mettre en œuvre un matériau 100% recyclable et réutilisable à l’infini sans perte de qualité. La structure modulaire en poteau-poutre évite les murs porteurs et offre une liberté spatiale pertinente pour créer les espaces d’enseignements adaptés. Construire en bois, c’est construire avec des forêts de culture avec un très faible impact carbone. Le risque de pénurie ou la flambée des coûts liés à des transports longs est ainsi évité. Par ailleurs, la préfabrication des modules sera réalisée en usine, garantissant un rythme de chantier cadencé et peu impactant en nuisances.

Plan-fonctionnement-college-toulon-studio-aimee-mario.jpg

Axonométrie fonctionnelle du collège

Plutôt que d’acheter des modules type bungalows difficiles à revendre après quatre années d’usages intensifs par des collégiens plein de vie, notre proposition s’appuie sur une construction avec une trame acier modulaire montable et démontable, enveloppée de bardages amovibles. Le but est de faciliter la revente par une filière de réemploi des matériaux. Les revendeurs de matériaux de seconde main sont nombreux aujourd’hui, avec un large panel issus de l’ensemble des corps d’états techniques et architecturaux. Les maîtres d’ouvrages peuvent être accompagnés par des bureaux d’études spécialisés pour organiser cette revente. Cette stratégie est exemplaire en matière environnementale tout en ayant un gain économique une fois la vie du collège terminée.

Notre proposition dévoile ainsi une multitude de possibilités pour penser le provisoire dans une démarche à la fois qualitative et économique. Sa souplesse et sa mutabilité garantissent un gain de temps sur le chantier mais aussi lors de la remise en état du terrain. Bien qu’il s’agisse d’une construction provisoire, le Collège des Pins d’Alep offre donc tout le confort nécessaire pour délivrer un enseignement de qualité.

elevation-nord-college-toulon-studio-aimee-mario.jpg
elevation-est-college-toulon-studio-aimee-mario.jpg