MION · Marseille 7e

archi_Lacordaire__DSF6299_WEB.jpg

Client : Privé  

Surface : 113m²   

Calendrier : Livré en avril 2022     

Entreprise : Homestrat (tout corps d'état) Florian Garcia (Menuiserie)

Photographe : Mathilde Lebreuil 

L’école privée Lacordaire n’est pas un établissement scolaire comme les autres et cela s’en ressent dès l’arrivée sur le site. L’histoire forte a façonné années après années ce lieu remarquable au cœur du quartier Saint Juste dans le 13e arrondissement de Marseille. Semblable à un campus universitaire, les architectures sont disséminées parmi les pins et le léger relief offre des vues remarquables sur les collines. Notre mission consiste en la reconstruction du collège qui date des années 1970.

 

Le travail avec la topographie permet une insertion harmonieuse des volumes et des espaces extérieurs : des gradins et des terrasses multiplient les espaces de transition et s’insère dans un univers méditerranéen propice au silence et au partage. L’ensemble des bâtiments neufs est recouvert d’un enduit à la chaux rosé en écho aux teintes existantes de l’établissement. Les préaux faits d’une fine dalle en béton lasuré rosé, couronnent le rez-de-chaussée bas et soulignent l’horizontalité de l’ensemble. Les multiples poteaux fins métalliques qui les soutiennent sont une réinterprétation contemporaine des cloîtres toscans : l’idée est d’apporter de l’ombre, de conférer une ambiance de travail sereine ou encore de s’abriter en temps de pluie mais avec une architecture sinueuse légère qui laisse passer le regard.

 

Le collège sera le premier établissement de Marseille à obtenir une subvention de l’Agence de l’Eau pour son programme ambitieux de désimperméabilisation de ses cours. Les enjeux de quantité et de qualité des ressources en eau s’inscrivent dans les engagements internationaux de la France. Depuis plusieurs années déjà, la direction de l’École Lacordaire s’engage sur la voie d’un plus grand respect de la nature et de l’Homme pour sensibiliser ses élèves. Le projet du collège y répond par les cours imaginées comme des prolongements des salles de classe vers l’extérieur.

Le projet est réfléchi pour un traitement du paysage adapté à l’âge des élèves qui le pratiqueront. Ainsi, les deux cours n’ont pas le même statut :

• La cour des 6e-5e est davantage végétalisée travers un parcours olfactif qui entoure la zone de jeux sportive et libre

• La cour des 4e-3e est imaginée en gradins plantés, en jardin pédagogique, lieu de compostage pour y dessiner une agora au cœur de la nature.

Un véritable travail pédagogique autour du sujet de l’environnement s’insuffle dans l’Ecole. L’appropriation par les élèves constitue une opportunité et un enjeu fort à développer en termes d’éducation à l’environnement pour un développement durable.

archi_Lacordaire__DSF6390_WEB.jpg
archi_Lacordaire__DSF6249_WEB.jpg
archi_Lacordaire__DSF6222_WEB.jpg
archi_Lacordaire__DSF6457_WEB.jpg
archi_Lacordaire__DSF6305_WEB.jpg

Plan du projet 

Plan projet-page-001.jpg

Plan existant 

Plan existant-page-001.jpg
Photo 08-11-2021 09 34 52.jpg
Photo 08-11-2021 10 12 28.jpg
Photo 08-11-2021 10 14 04.jpg
Photo 08-11-2021 10 13 09.jpg
Photo 08-11-2021 09 34 20.jpg